Monte-escalier tournant ou courbé : installation, démontage et prix

Monte-escalier tournant ou courbé
5/5 - (1 vote)

.

Quelle que soit la forme de vos escaliers, il y a toujours un modèle de monte-escalier tournant capable de s’y adapter. Celui tournant ou courbe se prête bien à ces jeux d’adaptation. Pour réussir son installation ou pour le démonter, il vous faut recourir à un professionnel.

.

Faire une bonne étude comparée de devis et faire réaliser un modèle sur mesure avant de procéder à la pose proprement dite de votre monte escalier tournant constituent des démarches essentielles.

.

Elles vous offrent la garantie d’une parfaite satisfaction et vous donnent une idée sur le prix à payer qui varie de 5 000 euros à 10 000 euros.

Les étapes d’installation d’un monte-escalier tournant

Les étapes de l’installation se résument en :

Réalisation d’un devis ;
Pose du monte escalier ;
Service après installation.

.

Connu pour sa grande capacité d’adaptation, le monte-escalier tournant se démarque de la plateforme élévatrice et du mini-ascenseur. Il se conforme facilement à la configuration de vos escaliers.

.

Avec quelques petits travaux, vous pouvez arriver à l’installer dans votre domicile. Il faut néanmoins solliciter les services d’un professionnel spécialisé dans ce domaine ou opter pour des fournisseurs qui prennent en charge la livraison et l’installation.

.

Vous aurez droit à un devis proposé sur la base de la configuration de vos escaliers, un modèle qui lui est adapté et une pose sécurisée avec un service après installation.

La réalisation d’un devis adapté à vos escaliers

Pour avoir une idée sur les dépenses auxquelles vous aurez à faire face au projet d’installation d’un monte-escalier tournant, il vous faut faire un choix. Portez votre attention sur le modèle qui vous convient et qui répond au confort que vous souhaitez avoir.

.

Dès lors, vous pouvez demander des devis par rapport à vos choix et les comparer. Pour une bonne confrontation des prix, il est essentiel de demander et de recevoir des devis de la part de différentes structures.

.

Dans l’ensemble, les structures en question vous produisent gratuitement le devis. Elles se mettent à votre disposition pour piloter la phase d’exécution du projet après que vous avez pris une décision.

.

Chaque devis vous renseigne sur les dimensions de votre escalier en ce qui concerne sa longueur et la hauteur des marches. L’état solide ou non du support des escaliers et la détermination des angles d’inclinaison sont des facteurs dont le devis tient compte.

.

Il évalue de même les mesures de sécurité de l’installation et étudie l’espace disponible. Au cours de cette phase d’élaboration de devis, vous avez la possibilité de faire prendre en compte, vos choix d’accessoires de confort, le niveau de vitesse et l’aménagement du point d’ancrage.

.

L’usage des nouvelles technologies dans ce processus favorise nettement l’obtention d’une grande précision des données enregistrées pour chaque aspect du projet.

La pose du monte-escalier tournant ou courbe

Une fois le devis établi et validé, le fournisseur se charge de réaliser le modèle choisi et de vous le livrer dans un délai contractuel. Si l’installation lui est confiée, il s’y adonne aussitôt. Au cas contraire, vous pouvez contacter l’expert en la matière pour qu’il s’en occupe.

.

Cette phase du processus représentant l’installation proprement dite se déroule en plusieurs étapes :

.

La mise en place de l’équipement où s’effectue la mobilisation de tout le matériel nécessaire à l’installation du monte-escalier courbe. L’expert fait un tri du matériel pour mieux organiser son travail.

.

L’installation des rails en fonction des possibilités qui se présentent, il sera question à cette étape de procéder à la fixation des rails sur le mur qui longe les escaliers ou sur les marches de ces derniers. Vu la délicatesse de cette opération, il est recommandé de respecter à la lettre les normes sécuritaires légales.

  Avantages et inconvénients d'un monte-escalier tournant

.

La vérification de l’état des rails posés doit être soumise à une série de contrôles par le professionnel pour s’assurer de leur stabilité et de leur ajustement à la courbure des escaliers.

.

La pose du fauteuil du monte-escalier tournant : le fauteuil se fixe en dernière position aux rails. Il est placé de manière à mouvoir que lorsqu’il est télécommandé ou propulsé manuellement. Le contrôle de sa stabilité, de ses options de vitesse et de son point d’ancrage marquent la fin du processus d’installation.

La durée d’installation d’un monte-escalier tournant

La confection de l’équipement conforme à la configuration de vos escaliers peut prendre du temps. Le fabricant devant tenir compte des moindres détails liés aux exigences particulières que vous lui avez formulées.

.

Tel ne sera pas le cas pour un modèle très simple ne présentant pas de courbures. Le temps de réalisation et de livraison couvre une durée allant de 15 jours à un mois.

.

Dès que l’équipement est livré, il faut en moyenne une demi-journée ou au maximum deux jours pour la phase de l’installation du monte-escalier tournant. La variation de cette durée dépend de la complexité ou non du modèle choisi.

.

Toutefois, il est possible d’obtenir de votre fournisseur, une garantie sur la date de livraison et de finition des travaux d’installation. Cette dernière doit être mentionnée dans le devis finalisé et validée avant le lancement de la commande.

Le service après installation d’un monte escalier tournant

Le bon fonctionnement du monte-escalier tournant et sa sécurisation nécessitent un bon entretien de l’ensemble du dispositif. Il est conseillé d’établir dès le départ dans les closes du contrat de prestation, les conditions de service après-vente, livraison et installation.

.

C’est essentiel de faire contrôler régulièrement, sur une période donnée, le fonctionnement du monte-escalier tournant par l’expert. Ce dernier est appelé à vérifier et corriger au besoin les probables erreurs.

.

Avec une bonne explication sur le mode d’usage du dispositif, le professionnel se doit d’attirer l’attention de tous les usagers sur les consignes de sécurité. Il présente les méthodes d’entretien et démarches à mener en cas de la survenue d’une panne.

.

Plusieurs fournisseurs et professionnels de l’installation de monte-escalier se plaisent à offrir leur service après installation gratuitement et sans contrainte. Veillez à ne pas avoir à faire face à la gestion de factures supplémentaires.

La technique de démontage d’un monte escalier tournant

Il est plus facile de démonter un monte-escalier que de l’installer. Le démontage du monte-escalier tournant n’a pas forcément besoin des compétences d’un expert. Il faut juste suivre des étapes.

.

La première étape consiste à vérifier l’état de fonctionnement du dispositif. S’il est toujours opérationnel, il faut faire un contrôle au niveau de charge de la batterie et le mettre en charge au besoin.

.

Après la charge, il faut procéder au retrait des bouchons des deux extrémités. Ceux du début et ceux de fin de course. Dès que c’est fait, vous n’aurez qu’à mettre en marche le monte-escalier pour sortir le fauteuil des rails à l’autre bout.

.

Suite à cette libération du fauteuil, il vous faudra dévisser les points de fixation des rails pour les retirer à leur tour.

Le prix d’installation d’un monte escalier tournant

L’estimation du coût d’un monte-escalier tournant présente plus de difficultés que pour les autres modèles. Cette particularité s’observe du fait de la réalisation de ce modèle qui s’effectue sur mesure.

.

Les différentes formes de complexité qu’il présente et la grande variété des prix font de lui, un modèle plus onéreux que les autres modèles classiques.

.

On peut néanmoins estimer le budget prévisionnel global de cette réalisation à une valeur allant de 5 000 euros à 10 000 euros. Mais il est préférable de formuler des demandes de devis et de les comparer pour avoir plus de précisions.

.

.

.